UQAM

Suivre les négociations dans les Amériques, étudier les formes nouvelles que prend
l’intégration, servir de carrefour de recherche et participer au débat public.

Pays

St-Martin

Capitale: Marigot
Population: 31 530
Président: François Hollande
Indépendance: 1789 (indépendance de la France) 1848 (libération des esclaves)
Langue(s): Français
Monnaie: Euro
PIB per capita $US: 19 300 $
Superficie du territoire: 53 km2
Densité de population: 380.48

L’île de Saint Martin a été divisée en deux lors du Traité de Concordia en 1648. À l’époque, la partie nord de l’île fut concédée à la France et la partie sud au Royaume des Pays-Bas. Comme la majorité des îles de la Caraïbe, les deux parties ont changé régulièrement d’État colonisateur jusqu’en 1816. Au cours de certaines périodes, les deux parties de l’île étaient sous le contrôle du même État colonisateur. Par contre, elle est toujours demeurée une île divisée en deux parties distinctes. Le Traité du congrès de 1816, accorde la partie nord de l’île à la France (Saint-Martin) et la partie sud au Royaume des Pays-Bas (Sint. Maarten).

La capitale de Saint-Martin est Marigot, qui est aussi le port de plaisance et maritime français. Une particularité de ce territoire français réside dans le fait que jusqu’à l’annexion en tant que commune du troisième arrondissement de la Guadeloupe en 1962, la langue officielle du territoire était l’anglais. D’ailleurs encore aujourd’hui, il est courant de se faire approcher par les commerçants de Saint-Martin en anglais.

En 2003, le gouvernement français procède à une refonte des règles régissant les territoires d’outre-mer. Les élus locaux y voient une occasion de changement de régime. Un référendum tenu le 7 décembre 2003 offre aux Saint-Martinois deux options. La première offrait la possibilité de devenir un département d’outre-mer régi par l’Article 73 de la constitution française. La seconde offrait de devenir une collectivité d’outre-mer régie par l’Article 64 de la constitution française. Les élus locaux font campagne en expliquant que la seconde possibilité représentait une indépendance totale de la France. Cette dernière fut approuvée par 76 % des électeurs. Le gouvernement français met en marche le processus de création de la loi organique créant la collectivité d’outre-mer de Saint-Martin et le 15 juillet 2007, la collectivité territoriale de Saint-Martin voit le jour.

En 2009, le Traité de Lisbonne de l’Union européenne est ratifié, ce dernier prévoit des changements pour les territoires d’outre-mer de ses États membres. Les élus de la collectivité de Saint-Martin considèrent que la désignation de région ultrapériphérique convient le mieux à leur territoire. Cette désignation offrant plus de facilité à obtenir du financement de la part de l’Union européenne. Par contre, les régions ultrapériphériques sont soumises au droit européen de même qu’aux règles de l’Union européenne.

Encore aujourd’hui, les Saint-Martinois regrettent leur choix de 2003, ils souhaitaient plus que toute autre chose devenir indépendants de la France. Les Saint-Martinois souhaitent la réunification des deux parties de l’île. Le premier élément à comprendre, c’est que la division de l’île comporte une frontière « imaginaire », jamais il n’y a eu de postes frontaliers entre les deux parties de l’île. Si bien, qu’aujourd’hui les Saint-Martinois font la majeure partie de leurs achats dans la partie néerlandaise de l’île. Pour les Saint-Martinois, il n’y a qu’un seul territoire soit celui de l’île de Saint-Martin, que la notion de st. martiners représente simplement la traduction anglaise et néerlandaise de Saint-Martinois.

Depuis une entente ratifiée en 2012 par la France et le Royaume des Pays-Bas, qui ouvre la possibilité à des collaborations entre les deux parties de l’île, plusieurs collaborations ont été officiellement créées. Ce qui est particulier, c’est que ces ententes sont négociées et mises en place par les deux gouvernements locaux sans l’approbation préalable des ministères des Affaires étrangères des deux États d’appartenance.

Sites gouvernementaux

http://www.com-saint-martin.fr/Pages/Bienvenue.aspx



Partager